Détail du projet

//Détail du projet
­

Nom du projet: SECURUS 2

Tarragona Barcelona Girona La Rioja Andorra Zaragoza Lleida Huesca Pyrénnés Orientales Araba/Ávala Navarra Ariège Gipuzkoa Bizkaia Pyrénnés Atlantiques Hautes Pyrénnés Haute Garonne
Fiche de projet
Période de réalisation: de janvier-2018 à mai-2022
Coût total estimé: 5.638.844,00 EUR €
FEDER approuvé: 3.665.247,85 EUR €
Bénéficiaires:
Autres bénéficiaires: CONSORCIO PARA LA GESTIÓN, CONSERVACIÓN Y EXPLOTACIÓN DEL TÚNEL DE BIELSA-ARAGNOUET Y SUS ACCESOS,Agrupación Europea de Cooperación Territorial Espacio Portalet,Département des Hautes-Pyrénées,Commune d'Aragnouet,Commune de Saint-Lary Soulan,
Axe: 2
Axe: Promouvoir l'adaptation au changement climatique ainsi que la prévention et la gestion des risques
Priorité d'investissement (PI): 5b
PI: Promotion de l’investissement pour faire face à des risques spécifiques, en assurant une résilience face aux catastrophes et en développant des systèmes de gestion des catastrophes.
Objectif spécifique (OS): OS5
OS : Améliorer la capacité d’anticipation et de réponse des acteurs du territoire face aux risques spécifiques et à la gestion des catastrophes naturelles.

Résumé du projet:

Le projet SECURUS 2 suppose une continuité et une évolution du projet SECURUS 1 pour les aspects tels que :

  • La protection contre la chute d?avalanches.
  • Travaux de rétention contre le glissement de terrain en pentes et routes.
  • Postes médicaux avancés et viabilité hivernale.
Le projet SECURUS 2 établit une collaboration étroite entre les étapes transfrontalières de Bielsa-Aragnouet et de l?Espace Pourtalet, du fait que les deux cas souffrent d?un impact très similaire de risques naturels dans des environnements de routes en haute montagne (1821m dans le tunnel de Bielsa-Aragnouet et 1792m dans le port du Pourtalet). Il est prévu d?établir un observatoire conjoint de données de climatologie, géologie et gestion des risques d?avalanches, glissement de terrains, tempêtes et réaction face à des situations d?urgence, de sorte que les deux puissent bénéficier de retour d?expérience de l?autre voie de communication de route.