Détail du projet

//Détail du projet
­

Nom du projet: SAPYRA

Tarragona Barcelona Girona La Rioja Andorra Zaragoza Lleida Huesca Pyrénnés Orientales Araba/Ávala Navarra Ariège Gipuzkoa Bizkaia Pyrénnés Atlantiques Hautes Pyrénnés Haute Garonne
Fiche de projet
Période de réalisation: de septembre-2016 à décembre-2020
Coût total estimé: 4.336.614,69 EUR €
FEDER approuvé: 2.088.000,00 EUR €
Bénéficiaires:
Chef de file (premier bénéficiaire): Direction Interdépartementale des Routes Sud-Ouest
Autres bénéficiaires: Govern d’Andorra,Centre d’étude et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement,
Axe: 2
Axe: Promouvoir l'adaptation au changement climatique ainsi que la prévention et la gestion des risques
Priorité d'investissement (PI): 5b
PI: Promotion de l’investissement pour faire face à des risques spécifiques, en assurant une résilience face aux catastrophes et en développant des systèmes de gestion des catastrophes.
Objectif spécifique (OS): OS5
OS : Améliorer la capacité d’anticipation et de réponse des acteurs du territoire face aux risques spécifiques et à la gestion des catastrophes naturelles.
Web: SAPYRA

Résumé du projet:

Le projet SAPYRA a pour objectif de sécuriser les accès pyrénéens face au risque avalanche, en particulier pour l'accès à Andorre. Tous les hivers, les itinéraires pyrénéens sont sujets à des coupures en raison d'avalanches ou du risques d'avalanches. Le changement climatique se traduit dans nos régions par une augmentation du nombre d'événements extrèmes, et donc par des chutes de neige plus abondantes dans des périodes qui ont tendance à augmenter. Alors que les échanges nationaux et internationaux prennent une part de plus en plus importante dans nos sociétés, ces changements climatiques sont un véritable frein à la vie des habitants de nos régions et au développement économique de la zone de la CPT. SAPYRA permettra, par la réalisation d'infrastructures de protection, et d'instrumentation de prévention, de diminuer sensiblement le nombre de jours et d'heures de fermeture des itinéraires concernés. La France et la Principauté d'Andorre sont directement concernées par ces aléas et par ces coupures. Il est donc apparu nécessaire de travailler en partenariat transfrontalier pour traiter ce problème et le résoudre pour partie. Les équipements permettront de diminuer les risques, et les études, ainsi que les dispositifs de gestion qui en résulteront, permettront de développer l'information et la coopération transfrontalière, dans la durée du projet et bien au delà, afin d'aller vers des solutions pérennes.