18/11/2020

Le projet POCTEFA ANETO lancé en 2018 a présenté ses résultats la semaine dernière pour lutter contre l’obésité infantile.

Parmi les actions réalisées, plusieurs avaient pour objectifs de développer des activités physiques. En effet, le projet insiste sur le fait que les élèves qui ne présentent pas de signe d’obésité et qui sont en bonne santé ont plus de chances d’améliorer leurs capacités cognitives, leur confiance en eux et leur productivité. 

L’équipe du projet a aussi réussi à sensibiliser les jeunes sur l’importance de rester actifs afin de prévenir l’obésité. Grâce à son programme nutritionnel transfrontalier pour les enfants de 6 et 7 ans, il a su sensibiliser sur la nécessité d’avoir une alimentation saine et impliquer plus de mille élèves dans le programme, dont 592 de Navarre. L’équipe a procédé en divisant les enfants en deux groupes pour mieux évaluer les résultats: -un groupe « intervention » avec plusieurs tests et heures d’activité physique -un groupe « contrôle » sans aucune intervention. L’équipe a alors pu constater que les participants du premier groupe présentaient une augmentation minime de la quantité de graisse par rapport à ceux du second groupe  (entre +1,6 y 2,3 pour le groupe 1 et +7,7 pour le groupe 2).

Un autre exemple de réussite est le développement d’outils comme une application pour synthétiser toutes les données liées à l’alimentation des élèves pour faciliter les diagnostics et mieux prévenir l’obésité grâce à des interventions plus efficaces. 

ANETO a également mis à disposition du matériel éducatif pour les professeurs afin de leur donner les moyens de lutter contre cette maladie. Le projet a par exemple lancé un album pédagogique « Ana y To », sorte de guide pour les enfants disponible en 5 langues.

A présent, le projet souhaite développer des formations en ligne et poursuivre  ses actions face à l’obésité.

ANETO 2 ANETO 1 ANETO_RECURSOS